Kosovo land arrow Dossiers arrow Les enjeux - Analyses arrow Un immense porte-avions US en Méditerranée
Un immense porte-avions US en Méditerranée Convertir en PDF Version imprimable Mail
jeudi, 03 avril 2008

d'après "http://klich.ru" et "il Manifesto" de 4/05/2007

Savez-vous, ce que c'est le passeport intérieur? Non? La veille du référendum du 21. mai 2006 qui a justifié le détachement du Montenegro de la Serbie, l'Albanie voisine a octroyé à ses citoyens autant de passeports montenégrins, combien il fallait pour que le "OUI" gagne.

On appelait cela "le passeport intérieur", mais on aurait pu dire "à usage unique", comme le préservatif ou le tampon périodique. Le matin des élections on a mis les citoyens "intérieurement passeportés" dans les autobus, qui partaient directement vers les bureaux de vote à Montenegro. Qui a payé cela, vous pouvez le deviner.

Ils étaient combien ? D'après le général Filatov, environ 40 mille passeports étaient distribués en Albanie, sur un seul point de contrôle on a compté 14450 de ces documents. Pour l'indépendance il fallait au moins 55% de voix, le résultat a été 55,4%. Donc sur les 388.535 de votants, cela fait 1598 voix qui l'ont emporté. Cherchez l'erreur...

Les USA, Israël, OSN, le monde entier ont aussitôt reconnu le nouvel état, pourtant de même langue, de même religion et de même civilisation que la Serbie. Pourquoi d'autres référendums, par exemple en Transdniestrie, Crimée, Abkhasie, Ossétie et autres, ne bénéficient pas de la même bienveillance ?

Un mois après le référendum, le régime maffieux de Montenegro a vendu à Oleg Deripaska, un oligarche juif de nationalité russe, le KAP (Kombinat Alluminium de Podgorica, la plus grande usine du pays, consommant 1,4 milliard kWh par an) ainsi que la centrale électrique de Pljevlj, des mines de bauxite, de charbon etc...

Si vous êtes muni d'un drapeau russe, les Serbes et les Monténegrins vous ouvrent grand les portes. En fait Deripaska savait qu'il ne tarderait pas à vendre le KAP à une société basée en Suisse, avec des capitaux américains et israéliens.

Deux jours plus tard, le 31. juin 2006 le pays a eu l'honneur de la visite du philanthrope Nat Rotschild, qui a acheté une bonne partie de la côte adriatique – Ade Bojane, Valdanos, Velike Plaže. Valdanos se trouve entre Bar et Cetinje, mais la route qui relie ces deux villes fait un demi-cercle par la montagne...

Pourquoi ce détour ? Tant qu'existait la Yougoslavie, ici c'était une zone ultra secrète. La plus grande base sous-marine dans la Méditerranée, bâtie dans les rochers. Achetée pour pas grand-chose. Quelle bonne affaire !

On n’a donc pas perdu de temps à Washington : un mois après que le Monténégro ait fait sécession de la Serbie, ils achètent une base militaire. Les USA ont contribué à démolir ce qu’il restait de la Fédération yougoslave et à en tirer immédiatement parti, de façon « bipartisane ».

Le 1er mai 2007 à Washington Condoleeza Rice a annoncé la signature du traité militaire qui permet aux Etats-Unis de "déployer des forces militaires au Monténégro". Un accord vraiment "bilatéral", entre une superpuissance et le tout petit état Balkan de 14 mille km carrés avec 650 mille habitants, et qui n’a pas le moindre soldat.

L’accord – explique le communiqué du Pentagone- "définit le statut légal des militaires étasuniens et de leurs propriétés" dans le territoire du Monténégro, en délimitant « les droits et les responsabilités entre les USA et le gouvernement hôte en ce qui concerne la juridiction criminelle et civile ». Avant de déployer les forces militaires au Monténégro, Washington s’est donc assuré l’impunité pour tout acte accompli par ses militaires sur le territoire monténégrin.

L’indépendance a été fortement voulue d’abord par l'administration Clinton, à travers la secrétaire de l’époque, Madeleine Albright, puis en août 2006, grâce à l’établissement des relations diplomatiques ; en septembre, le Secrétaire à la Défense en poste Ronald Rumsfeld a effectué une visite au Monténégro en préparant le terrain pour l’accord militaire.

La base italienne de La Maddalena en Sardaigne est en cours de démantèlement grâce aussi à une mobilisation des mouvements anti-guerre et anti-nucléaires et de la région sarde. Mais le port de Bar peut être transformé en base des forces navales nucléaires étasuniennes, ainsi qu’en escale pour les sous-marins nucléaires étasuniens.

Il suffit de regarder la carte. Le Monténégro est une position décisive pour projeter des forces militaires à la fois vers l’est et vers le sud, avec les aéroports internationaux de Podgorica et Tivt. Après les bases en Bosnie et la plus grande base américaine en Europe, le Camp Bondsteel au Kosovo, les Etats-Unis s’apprêtent à contrôler tout le sud-est européen.

D'après les rumeurs, un puissant radar fonctionne au Bondsteel. Les Kosovars évitent de s'approcher de cet immense complexe militaire. "Maudit lieu", disent-ils. "La roche éclate, l'eau se met à bouillir, les GI's, qui en reviennent, sont atteints d'une maladie inconnue". Le commissaire européen pour les droits de l'homme en septembre 2002 y a vu des prisonniers en combinaison orange comme à Guantanamo. Les Américains affirment que la prison a été fermée depuis, mais il semble qu'elle existe toujours.

Cela explique pourquoi les Etats Unis souhaitent l'indépendance du Kosovo. Pour signer une vente ou une location à 99 ans du territoire Bondsteel, il faut un nouveau état yougoslave "indépendant"! Rappellons que le premier ministre montenégrin Milo Djukanovic est toujours sous enquête de la magistrature italienne pour faits de mafia et contrebande. Union européenne n'a vraiment rien à dire ?

Si les hommes politiques étaient moins stupides, il y a longtemps qu'ils poseraient au Conseil de Sécurité, à l'OSN, au parlement de Strasbourg, la question de la date de fermeture de camp Bondsteel. Ce n'est qu'après qu'ils peuvent proposer aux Serbes et aux Kosovar la discussion sur l'indépendance.





Reddit!Del.icio.us!Facebook!Slashdot!Netscape!Technorati!StumbleUpon!Newsvine!Furl!Yahoo!Ma.gnolia!Free social bookmarking plugins and extensions for Joomla! websites!
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.

 
< Précédent   Suivant >

Le Kosovo c'est la Serbie

Carte de la Serbie

Translation


Signez la pétition

Signez la pétition contre l'indépendance du Kosovo



Espace membre

Statistiques

Visiteurs: 1543238

Netvibes infos kosovojesrbija

INFO KOSOVO